À propos / about

PRESENTATION DU PROJET

Afrique in visu est une plateforme participative d’échanges autour du métier de photographe en Afrique, lancée en 2006 par Jeanne Mercier et Baptiste de Ville d’Avray au Mali.

Forte d’une centaine de collaborateurs réguliers (photographes, journalistes, critiques), elle représente une archive vivante et un laboratoire de création autour de la pratique photographique en Afrique. Elle met en réseau les professionnels de l’image du continent, sans distinction de nationalité, d’appartenance ou d’origine, diffusant la création contemporaine pour permettre un échange de savoir-faire autour de l’image. Elle n’établit aucun classement ni aucune tentative de prétendre à une existence d’une histoire de la photographie africaine.
Un seul leitmotiv : un territoire, au-delà de ses frontières terrestres ou maritimes, l’Afrique. Autant d’histoires d’un continent à travers ses photographes qui cherchent à se détacher, à supplanter et à détourner toutes les images et stéréotypes qui lui ont été associés.

Depuis 2006, Afrique in Visu s’est illustrée par plus de 1000 articles publiés, une centaine de collaborateurs à travers le monde, plusieurs expositions en Europe et en Afrique, des ateliers de formation en photographie et l’accompagnement d’une quinzaine de projets photographiques.

En octobre 2011, Un POM autour des 5 ans du projet : http://vimeo.com/31021841

En octobre 2017, pour ses 10 ans d’existence, Afrique in visu a sorti un ouvrage « Le métier de photographe en Afrique, 10 ans d’Afrique in visu »aux éditions Clémentine de la Féronnière. Un livre qui prenant comme prétexte la plateforme Afrique in visu, raconte 10 ans de création photographiques en Afrique.

Le projet Afrique in visu est devenu une association de loi 1901 depuis le 3 juillet 2007.
Vous pouvez nous soutenir en adhérant !

QUE FAISONS-NOUS ?

Afrique in visu accompagne la mise en place de projets photographiques (appui aux photographes, montage de projet, mises en relation- fondations, presse, institutions, fixeurs - en Afrique ou à l’étranger, articles), et offre son savoir-faire pour organiser des ateliers de formation et d’échanges sur mesure mais aussi pour appuyer des festivals en réalisant du conseil artistique
Alors si vous avez un projet à nous soumettre ou que vous souhaitez collaborer avec nous, n’ hésitez pas à nous contacter !

ABOUT

Created in 2006 in Mali by Jeanne Mercier and Baptiste de Ville d’Avray, Afrique in Visu is a participative platform for exchanges in the field of photography in Africa.
Supported by approximately 100 regular contributors of photographers, journalists and critics around the world, it is a living archive and creative laboratory on the practice of pho- tography in Africa. It puts professionals on the continent in contact, regardless of their nationality, origin or affiliation, and distributes contemporary creation to enable the exchange of photographic know-how. It does not categorise nor claim to be a history of “African” photography. It has a single leitmotiv, a territory that transcends both terres- trial and maritime borders of Africa. Afrique in Visu is a plethora of stories of a conti- nent revealed through photographs that attempt to take the place of all the images and stereotypes associated with it.

Since its founding a decade ago, Afrique in Visu has published more than 1000 articles, has some 100 contributors around the world, has mounted several exhibitions in Europe and Africa, organised workshops to teach photography, and offered support for 15 pho- tographic projects.

In October 2017, for its 10 years of existence, Afrique in visu released a book « Being
a photographer in Africa, 10 years of Afrique in Visu » published by Clémentine de la Feronnière. A book, that uses as an excuse the Afrique in Visu platform, to tell stories about the 10 years of photographic creation in Africa.

ORIGINE DU PROJET

Le projet Afrique in visu est né en 2006 d’un constat. Le secteur photographique en Afrique souffre de manques importants : absence de structures, absence de formations, une politique culturelle peu dynamique et peu cohérente. De plus, les structures existantes ne collaborent pas ni ne mettent à profit les compétences des pays voisins dont les problématiques sont pourtant plus proches et plus adaptées au terrain que celles des pays du nord.

La problématique actuelle à laquelle est confronté le secteur de la photographie africaine est d’être restreinte à une reconnaissance éphémère du monde occidental, le labellisant comme "africain", sans prendre en compte les réalités du terrain ni les attentes de ses acteurs.

Le projet est né d’une étude réalisée par Jeanne Mercier, chercheuse-doctorante à l’ Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) sur le sujet « Les 6èmes Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako ». Cette analyse rendait compte des différents problèmes auxquels était confronté un pays africain comme le Mali au niveau de son secteur photographique.

Après discussion et échanges autour des pratiques des photographes avec le photographe Baptiste de Ville d’Avray, l’idée était née : "un réseau qui pourrait bénéficier d’échange de savoir-faire et qui partirait des compétences de chaque pays pour adapter ses problématiques et ainsi évoluer continuellement".En octobre 2006, Jeanne et Baptiste ont initié cette expérience à Bamako, Mali, avec le CFP (Cadre de promotion pour le Formation en Photographie).

QUELQUES : PRIX - COLLABORATIONS - RÉFÉRENCES

2018

- L’exposition L’Afrique n’est pas une île, les 10 ans d’Afrique in visu. Février 2018/ MACAAL - Maroc. Octobre 2018/ Fondation Zinsou- Bénin.
Imaginée autour de trois volets, l’exposition ébauche une géographie à re-cartographier : des habitants, des histoires, des lieux soulevant les questions relatives au rapport corps/ espace/ temps au cours de l’Histoire.

2017

- En octobre 2017, pour ses 10 ans d’existence, Afrique in visu a sorti un ouvrage « Le métier de photographe en Afrique, 10 ans d’Afrique in visu »aux éditions Clémentine de la Féronnière. Un livre qui prenant comme prétexte la plateforme Afrique in visu, raconte 10 ans de création photographiques en Afrique.

2015

- En mai 2015, les deux fondateurs d’Afrique in visu, Baptiste de Ville d’Avray et Jeanne Mercier ont pris part au programme de DabaPhoto organisé par le 18 à Marrakech à travers un atelier autour du portfolio.
- En mars 2015, à l’occasion de la Museum Night Fever au Wiels, projection de 7 photographes d’Afrique in visu sélectionnés avec nos partenaires de l’association belge mòsso.
- En février 2015, interview de notre fondatrice Jeanne Mercier par Shelley Rice dans le cadre de Meeting Point/ Magazine du jeu de Paume pour présenter Afrique in visu.

2013

- En décembre 2013, s’est tenu le premier atelier des Collectifs de Photographie en Afrique à l’initiative du Collectif Génération Elili.
- En septembre 2013, Jeanne Mercier et Baudouin Mouanda ont encadré 3 workshops à Malte, en Hongrie et en Sicile dans le cadre du projet Screens - Southern Visions of the Millennium Development Goals
- En juillet 2013, pendant les Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, Afrique in visu en collaboration avec Afrique en vie a organisé l’exposition " View of Tunisia", 24 photographes tunisiens en partenariat avec la Maison de l’Image de Tunis.
- Mai 2013, direction artistique de la résidence Paysage en marge dans le Rif au Maroc à l’invitation de l’Appartement 22.

2012

- En aout 2012, l’équipe d’Afrique in visu a organisé un atelier photographique qui regroupait 5 intervenants et 11 participants dans le cadre de la biennale Bénin à Ouidah .
- En juillet 2012, le photographe Philippe Guionie coordonnait un atelier photographique à Niamey en partenariat avec Afrique in visu.
- En juillet 2012, pendant les Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, Afrique in visu en collaboration avec Afrique en vie a organisé l’exposition " Fashion 2112, le Futur du Beau" une exposition d’Omar Victor Diop.

2011

- En novembre 2011, la plateforme Shutter Party et Afrique in visu ont organisé un atelier de 3 jours intitulé « État des lieux de la Photographie en Tunisie » à Tunis. Il regroupait une quinzaine de jeunes photographes et photographes professionnels.
- 22 octobre 2011, débat et rencontres à la FNAC des Halles autour d’ Afrique in visu et sur 3 jeunes collectifs d’Afrique de l’ouest et d’ Afrique Centrale, en présence d’Olivia Marsaud, rédactrice en chef d’Africa 24 Magazine, de Jeanne Mercier, Afrique in visu ainsi que de Rodrig M’Bock, collectif Kamera Cameroun et Philippe Guionie, photographe.
- En juillet 2011, pendant les Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, Afrique in visu en collaboration avec Afrique en vie a organisé l’exposition "Morgante" de Nicola Lo Calzo.
- En avril 2011, notre équipe était membre du jury du concours de blog Ivoire Blogs Awards, organisé par l’Association Avenue Afrique, qui vise à soutenir la production d’informations alternatives et l’expression des citoyens en Côte d’Ivoire.
- Du 31 janvier au 12 février 2011, le Collectif Génération Elili et la plateforme Afrique in visu ont réalisé un atelier interculturel Recherche & Photographiesur la thématique : « Comment structurer un réseau de photographes en Afrique Centrale ? ». Cet atelier s’est tenu à Brazzaville au Congo, il regroupait 11 photographes de la sous-région et un opérateur culturel.

2010

- le projet Afrique in visu a remporté un prix dans la catégorie "Créé votre culture" du Prix du Sommet Mondial pour la Jeunesse. L’équipe a été invitée à présenter le projet à New York en septembre.
- En juillet 2010, pendant les Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, Afrique in visu en collaboration avec Afrique en vie a organisé l’exposition "Hip-Hop et société" de Baudouin Mouanda.
- Jeanne Mercier & Baptiste de Ville d’Avray sont nominateurs du prix Pictet, prix de la photographie et du développement durable.
- Afrique in visu est sélectionné dans la catégorie meilleur blog du monde pour la troisième édition du concours "Best of the Blogs" lancé par la Deutsche Welle.
- Coordination du documentaire participatif (PNUD) Tiwizi à Iguiouaz - Maroc.

2009

- Organisation d’une conférence autour de l’artiste et l’espace public en Afrique dans le cadre de PhotoQuai au Musée du Quai Branly.
- Conseils et communications auprès du 1er Festival International de la Photographie d’Oujda, Maroc.

2008

- La plateforme www.afriqueinvisu.org est sélectionnée parmi les 11 meilleurs blogs francophones pour la seconde édition du concours "Best of the Blogs" lancé par la Deutsche Welle.
- Cette même année Afrique in visu, en collaboration avec Correspondants.org, lance le projet "Intimité(s) Francophone" et propose à sa communauté de photographes travaillant en Afrique de réfléchir et d’interpréter librement leur vision de la Francophonie.
- Organisation de résidences d’artistes de photographes, La Métive (Moutier d’Ahun) et la Cité des arts (Paris).

2007

- Afrique in visu a reçu le deuxième prix en "Culture et communication" de la fondation BMW pour le Développement Durable.
- Biennale PhotoQuai : Organisation et soutien artistique pour l’exposition d’Alioune Bâ à la Cité de l’Architecture du Patrimoine.
- Rencontres Photo du Xème : Organisation d’une conférence autour du métier de photographe en Afrique et d’une projection de photographes africains.
- Coordination du BKOPHOTO, journal quotidien de la Biennale Photo de Bamako.
- Ateliers photos dans le cadre des Rendez-vous de l’Image Orientale : création d’un blog consacré à la photographie - Oujda, Maroc.

PROJETS SOUTENUS

L’équipe d’ Afrique in visu collabore régulièrement à plusieurs projets de photographes en Afrique :

ENGLISH-ORIGINS OF THE PROJECTS

Afrique in visu was born from an observation : that the photographic sector in Africa is lacking in some important areas - including a lack of agencies, organising bodies and training centres - as well as suffering from somewhat undeveloped and incoherent cultural policies. Moreover, the few existing organisations prefer to call on the photographic skills of countries to the North. They don’t collaborate or draw on the skills available in neighbouring countries, even though the problematics of these countries are closer to their own and more adapted to their needs.

One contemporary issue faced by the African photographic sector is that its actors only receive a kind of ephemeral recognition from the western world, who label such works, without taking into account the realities at grass-roots or the expectations of the sector’s actors.
The aim of the Afirque in visu project was to free photographic practice in Africa from the reductive label of "African authenticity".

The project grew out of a study carried out by Jeanne Mercier, doctorate researcher at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) on the subject of Les 6 èmes Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako.This analysis explored the various problems which an African country like Mali faces in terms of its photographic sector.

After a series of discussions on photographic practices with photographer Baptiste de Ville d’Avray, the idea was born : a network which would establish mutual training programs, an exchange of knowledge and skills, taking as its starting point the existing skills in each country in order to help them to face common issues and thus to evolve continually.

In October 2006, Jeanne and Baptiste initiated this experiment in Bamako, Mali, via the CFP (Cadre de promotion pour le Formation en Photographie). Since 2007, the Afrique in visu platform has averaged 2500 visits per day.

In Africa, archives are disseminated and conserved in poor conditions and more often than not, are barely used at all. Digitalisation now allows for the possibility of preserving audiovisual heritage while minimising costs. New technologies and the online resource centre Afrique in visu represent, in terms of the access and use of images that they allow, an excellent means of consolidating and conserving African diversity and cultural identity.