Ready made Un témoignage de Maya-Inès Touam

, par Maya-Inès Touam

Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, Maya-Inès Touam articule ses travaux autour d’une certaine imagerie féminine dans l’Orient contemporain.
Dans la continuité d’artistes tels que Maïmouna Guerresi, Najia Mehadji ou encore Youssef Nabil, Maya-Inès Touam scénographie, de manière tantôt objective, tantôt mystifiée, l’univers équivoque de femmes entre Orient et Occident. De son parcours individuel à ses nombreux voyages au Proche Orient et en Afrique du Nord, elle tente de décrypter, à travers une pratique multidisciplinaire, une identité en constant mouvement.

Pour son premier séjour à Jardin Rouge, résidence artistique de la Fondation Montresso*, Maya-Inès Touam, accompagnée de son bras droit Thomas Echegut, réinterprète le genre de la nature morte à travers une série photographique : « Ready Made ». En puisant son inspiration dans l’esthétique flamande du XVIIe siècle, l’artiste réalise des compositions contemporaines, accumulant artéfacts disparates glanés au Maroc : objets usuels, traditionnels, ordinaires ou précieux.

A Marrakech, Maya-Inès Touam joue ainsi avec les codes générationnels afin d’expérimenter plastiquement la sémantique d’un patrimoine panafricain, loin des considérations postcoloniales. Se faisant maîtres de la mémoire d’une époque, ces vanités contemporaines agissent comme les figures engagées d’une société plurielle, au carrefour des civilisations.

Par l’étude du drapé, des ornements, l’artiste inscrit ce projet dans la continuité de son travail sur le vestiaire féminin : « Révéler l’étoffe ».
« Ready Made » dévoile ainsi un portrait plus suggéré de ces femmes à travers leurs intérieurs. Telles des allégories oniriques, les natures mortes teintées de surréalisme de Maya-Inès Touam témoignent d’une certaine poésie du quotidien et participent à la construction d’une nouvelle mythologie féminine, loin des clivages.

Maya-Inès Touam a exposé au Proche-Orient, en Europe mais aussi aux Etats unis et en Afrique du Nord. Elle a notamment bénéficié en France du soutien du Centre National des Arts Plastiques (CNAP), ainsi que de l’Institut français d’Alger. Lauréate du Prix LCC de la Fondation Alliance au Maroc, elle a également reçu en 2018 la Mention spéciale du jury du Maghreb Photography Award.

Texte d’Estelle Guilié, directrice artistique de la résidence Jardin Rouge, résidence d’artistes de la fondation Montresso*

ACTUALITES

  • «  Un œil ouvert sur le monde arabe » samedi 6 octobre 2018 à 19h, à l’Institut du monde arabe, Paris (France)
  • « Versions originales » du samedi 6 octobre au samedi 3 novembre 2018, à la Seen Art Gallery, Alger (Algérie)
  • Programme « 100 : ART TALENTS EXPÉRIENCES » organisé par ëprojects & Le 100 ecs, & DRAW/DIGITAL RESEARCH & ART WAVE, programme qui accompagne les jeunes talents par une aide à la création artistique, numérique et nouvelles technologies sous forme de résidences
    Résidence : du 8 octobre au 10 novembre
    Exposition : Du 15 novembre au 2 décembre 2018 au 100 ecs, 100 rue de charenton 75012

A PROPOS DE JARDIN ROUGE

Présente au Maroc depuis 2009, la Fondation Montresso* est un lieu hybride dont les missions sont de soutenir la création et promouvoir la diversité des champs de la recherche artistique actuelle.
Par l’entremise de sa résidence d’artistes Jardin Rouge, de son espace d’art et de ses actions hors les murs, la Fondation Montresso* s’investit auprès des artistes afin de favoriser une démarche multiple, au-delà des frontières et des normes. La Fondation Montresso* participe à l’essor artistique de Marrakech aux côtés des acteurs culturels locaux afin d’encourager les rencontres et les dialogues entre les différentes réflexions picturales et intellectuelles.
Les arts et la culture jouent un rôle capital dans une société contemporaine en pleine mutation. En affirmant une autre dimension du présent, l’art permet à l’individu de s’identifier, s’émouvoir et s’interroger. Parce que les artistes questionnent les rapports au monde et qu’ils ouvrent des perspectives inédites, la Fondation Montresso* se doit d’assurer son rôle de passeur d’art.

JPEG - 250.3 ko
© Maya-Inès Touam et Thomas Echegut / Fondation Montresso*
Sans titre 4 esquisse
Série Ready Made
2018/2019
60x70cm
Série en cours de production
JPEG - 798 ko
© Maya-Inès Touam et Thomas Echegut / Fondation Montresso*
Sans titre 5 esquisse
Série Ready Made
2018/2019
60x70cm
Série en cours de production
JPEG - 234.9 ko
© Maya-Inès Touam et Thomas Echegut / Fondation Montresso*
Sans titre 12 triptyque
série Ready Made
2018/2019
60x70cm
Série en cours de production
JPEG - 636.3 ko
© Fondation Montresso*
Maya-Inès Touam / Jardin Rouge, résidence d’artistes de la fondation Montresso*
JPEG - 372 ko
© Fondation Montresso*
Maya-Inès Touam / Jardin Rouge, résidence d’artistes de la fondation Montresso*
JPEG - 395.8 ko
© Fondation Montresso*
Maya-Inès Touam / Jardin Rouge, résidence d’artistes de la fondation Montresso*
JPEG - 734.1 ko
© Fondation Montresso*
Maya-Inès Touam / Jardin Rouge, résidence d’artistes de la fondation Montresso*