Un réveil paradoxal - commentaires